INVESTIR DANS UNE RÉSIDENCE À LA MONTAGNE

Image © Boris Molinier / Résidence Les Portes de Megève / Praz-sur-Arly

Achat immobilier plaisir et patrimonial, investir dans un logement neuf en station peut également permettre de réduire ses impôts, tout en s’offrant des moments privilégiés en famille ou entre amis. Voici comment investir dans une résidence à la montagne.

Votre famille réunie après une journée de ski autour d’un feu de cheminée, dans une grande station française, voilà de quoi faire rêver. Un rêve qui peut devenir réalité en investissant dans une résidence à la montagne. Aujourd’hui, l’immobilier neuf en station de ski monte en gamme avec de nombreuses prestations dans chaque résidence.

Si bien sûr pour investir dans une résidence à la montagne, l’emplacement premium au pied des pistes et des remontées mécaniques est comme un prérequis, s’ajoutent désormais des espaces bien-être avec piscine intérieure chauffée, sauna, hammam avec vue sur les montagnes, ainsi que de larges bar-lounges, des espaces kids, des ski-room où votre équipement de ski sera bichonné chaque nuit…

 

L’immobilier neuf à la montagne, ça vous gagne !

 

Plusieurs pistes s’offrent à vous pour réussir votre investissement immobilier à la montagne. Il y a d’abord l’achat d’une résidence secondaire en copropriété classique. Un bien que vous pourrez louer quand vous ne l’occupez pas pour financer les frais fixes : taxe foncière et charges de copropriété par exemple.

Il est aussi possible d’investir dans une résidence de tourisme à la montagne. Vous vous réservez quelques semaines ou longs weekends d’occupation chaque année ; le reste du temps, votre appartement en station de ski est mis en location et géré par un exploitant spécialisé. L’avantage : une mise en location simplifiée, il n’y a plus qu’à encaisser les loyers.

À l’heure actuelle, les concepts de résidences de tourisme sont sans cesse renouvelés pour offrir toujours plus de services et de confort aux résidents. De quoi garantir un remplissage des lieux été comme hiver et même jusqu’à 10 mois par an pour certaines stations qui vivent quatre saisons.

Quel que soit votre choix entre résidence secondaire classique ou résidence de tourisme, c’est avec le statut fiscal LMNP/LMP, Loueur de Meublé (Non)-Professionnel, que la plupart des investisseurs en montagne réduisent leurs impôts fonciers.

Pour un investissement en résidence de tourisme, il permet ainsi de récupérer la TVA sur l’immobilier et le mobilier de l’appartement meublé, tout en obtenant un abattement forfaitaire de 50 % sur les revenus fonciers. De quoi se constituer un patrimoine immobilier à la montagne, tout en effectuant un achat plaisir.

Céline Coletto – Trouver Un Logement Neuf

Retrouvez le SIM sur les réseaux sociaux