Rénovation thermique : une priorité nationale, un levier économique incontestable

A vos marques, prêts… rénovez !

Comme l’a annoncé Emmanuel Macron dimanche dernier, le gouvernement veut faire de la rénovation thermique des bâtiments une priorité.

Bonne nouvelle et échos pertinents aux différentes conséquences de la crise sanitaire sur notre société.

En effet la relance/le soutien du secteur de la rénovation énergétique est une réponse aux problématiques :

  • Ecologiques : l’isolation des logements permet de réduire les consommations d’énergies
  • Economiques : réduire les consommations d’énergie permet de réduire les factures des fournisseurs d’électricité, de gaz, de fuel…
  • Consommation : des économies sur les factures pour « compenser » en partie les pertes de pouvoir d’achat
  • Emploi : plus la demande est forte, plus les carnets de commandes grossissent, plus les recrutements se concrétisent

Après 2 mois et demi d’arrêt des chantiers, le constat est là, les entreprises spécialisées dans la rénovation énergétique ont repris leur activité et les chantiers se multiplient. C’est le constat réalisé par les nombreuses entreprises du Syndicat de la rénovation énergétique Symbiote, qui rassemble plus de 250 entités, dont les plus importantes et fiables de ce secteur.

Parmi elles, celle d’Edouard Barthès, également fondateur du Symbiote.

« Notre activité repose sur l’offre de rénovation des espaces perdus des logements à 1 € grâce au dispositif CEE fiancé par les fournisseurs d’énergie…. Notre démarche est efficace (jusqu’à 25% d’énergie économisée), concrète et rapide. Nous avons habituellement un carnet de commande déjà bien remplit mais depuis la reprise nous sommes à 200% et ce n’est pas prêt de s’arrêter… De fait, nous avons de réels besoins en recrutement ! »

A 29 ans, ce brillant entrepreneur déjà à l’origine de plus de 400 emplois en 5 ans s’apprête à recruter en pleine crise sanitaire plus de 50 personnes dans toute la France dans différents métiers (administratif, responsables réseau, ouvriers de chantier…).

De bonnes nouvelles pour la planète, l’économie, l’emploi et même pour le cocooning !

Source : EBS Isolation