Rénover pour bien vendre

Remettre son appartement au goût du jour peut augmenter sa qualité, une évolution en gamme qui est mesurée par des classements et des labels. Un bien rénové sera aussi mieux occupé qu’un autre laissé « dans son jus ». Plusieurs stations ont bien compris l’intérêt de maintenir leur capacité touristique. Différents dispositifs participent à la lutte contre les « lits froids » et proposent de nombreux services pour rénover le patrimoine immobilier.

Texte : Lorène Herrero

Les Belleville, les pionniers

En 2003, la commune des Belleville a créé la SEM Renov. Ce dispositif Oril a pour objectif d’inciter les propriétaires à rénover leur appartement, moyennant des aides. L’objectif est d’améliorer la qualité de l’immobilier dans les stations des Menuires, Val Thorens et Saint-Martin-de-Belleville. Plus de 450 appartements (environ 2 000 lits) ont bénéficié de ce dispositif. Les propriétaires intéressés signent une convention et sont accompagnés tout au long de leur projet de rénovation. Les salariés de la SEM ont été formés au home staging afin d’orienter les propriétaires. Parallèlement, une liste de professionnels qualifiés (artisans, architectes…) est à leur disposition.

« Aux Menuires, il y a beaucoup de propriétaires occupants. Il faut parfois expliquer de manière très diplomate que les vieux meubles ou la décoration trop personnalisée n’est pas une attente de la clientèle… », explique Laurence Rivail de la SEM.

L’Espace propriétaire existe depuis 15 ans, avec de nouvelles animations chaque année comme par exemple la dernière conférence avec un home stager sur le thème : gagner de l’espace dans des appartements de petite surface.

Les Arcs, une référence

Sous forme d’ÉPIC, Référence les Arcs est un service de l’office de tourisme en partie financé par la société des remontées mécaniques (ADS). L’objectif de Référence les Arcs est de classer et valoriser les lits touristiques des stations des Arcs.

« Depuis 2012, plus de 1 000 appartements ont été classés. À l’issue de chaque visite de classement, nous donnons des préconisations afin de prioriser les améliorations. Cela va du conseil en rénovation jusqu’à la fourniture d’une liste d’entreprises partenaires pouvant réaliser des travaux. Afin de faciliter les choses, nous conseillons plusieurs personnes proposant de la maîtrise d’oeuvre. Deux fois par an, Référence les Arcs organise des rencontres entre les propriétaires et les artisans. Nous avons créé un label Signature les Arcs par lequel un jury de professionnels récompense les belles rénovations chaque année, et incite les propriétaires à suivre ces exemples. Ici les appartements sont standardisés, avec ces exemples il est plus facile de se projeter. Les Arcs ont une vraie identité moderne et avant-gardiste, à l’opposé du style chalet. Les biens d’époque nécessitent un rafraîchissement global, tout en incluant une réintégration du mobilier pensé par Charlotte Perriand », explique Béatrice Arpin de Référence les Arcs.

Valmorel, un appartement showroom

La Maison des Propriétaires est un service gratuit, émanant de la communauté de communes des Vallées d’Aigueblanche.

« Nous essayons d’apporter du tout cuit au propriétaire, que cela soit sur l’aspect rénovation, réhabilitation, fiscal ou notarial (par exemple lors d’une succession en cours, nous réfléchissons à un projet pour maintenir l’activité). Nous accompagnons aussi les investisseurs, en lien avec les agences, en étant très pragmatiques : conception du dossier avec un budget et des propositions de devis pour le banquier », explique Brigitte Mercanti de la Maison des Propriétaires.

Une de ses missions est d’accompagner les propriétaires dans la valorisation de leur patrimoine, notamment en réhabilitant l’immobilier ancien aux standards de la demande actuelle.

À Valmorel, un petit appartement de 24 m2 rénové en 2018 par Studio Arch Inside (avec des artisans locaux) sert de showroom. Cet exemple d’aménagement propose des solutions économiques, ergonomiques et esthétiques permettant aux propriétaires d’envisager et de projeter des travaux dans leurs appartements.

Brigitte Mercanti apporte les premiers conseils. Elle peut ensuite orienter le propriétaire vers une vraie conception (avec architecte, décorateur…) et une maîtrise technique pour un budget discuté et maîtrisé.

Affiniski, dans les stations adhérentes

Affiniski est une entreprise privée, sous forme de SEM départementale sans limitation géographique. Son objectif est de rechercher des lits froids dans différentes stations, comme Courchevel, La Tania, Chamrousse, Valloire… La station adhère au dispositif Affiniski et plusieurs offres sont ensuite déployées : rénovation, finance, fiscalité…

L’entreprise travaille également avec des agences immobilières pour les biens à la vente. Pour toute rénovation, Affiniski détermine les besoins du client avant de le mettre en relation avec un réseau d’artisans qualifiés et fiables. Pour la partie home staging, deux personnes (formées en interne) apportent un premier niveau de conseil aux propriétaires.

Les clients ayant choisi le Pack Invest disposent d’une étude personnalisée de la fiscalité du bien et d’un visuel 3D avant-après. Les adhérents au dispositif bénéficient de tarifs négociés chez des fournisseurs de décoration et de mobilier comme Zago, le Grenier Alpin… Dans certaines stations, Affiniski organise aussi des journées home staging.

Môrice, dans toutes les stations

Môrice est un concept imaginé par l’architecte Christophe Lapergue et son agence HomeMade Architecture, basée en Maurienne. Ce concept de rénovation est destiné aux propriétaires de toutes les stations de ski. Plusieurs projets sont en cours de réalisation à Aussois, Samoëns, La Norma, Lanslebourg, Termignon…

« Notre coeur de métier est l’architecture et la rénovation. Parmi nos clients, beaucoup de demandes étaient similaires, d’un projet à l’autre, même dans des stations de ski différentes. Môrice est un outil gratuit, une offre de rénovation clefs en main qui permet de s’adapter à chaque budget pour petite ou grande surface. Nous travaillons avec des artisans locaux, en assurant des prestations de qualité en un minimum de temps. Nous proposons 3 gammes de prestations avec des matériaux de qualité pour chacune. Les prix ont été négociés, ce qui permet d’offrir de bons produits même pour l’entrée de gamme à environ 1 000 € du m2. Pour chaque projet, nous réalisons un travail global. Tout est mis à nu et on recommence tout : l’électricité, la plomberie, la fonctionnalité… sans oublier la partie confort (chauffage, commande à distance, poêle connecté…) », explique Christophe Lapergue, fondateur d’HomeMade.

Qu’est-ce qu’une bonne annonce ?

« À l’heure d’internet, avoir de belles photos est primordial. Le visuel c’est les ¾ de l’annonce. Il faut faire attention aux meubles anciens, aux rideaux datés… Et ne pas hésiter à opter pour le home staging. Le texte de l’annonce doit être concis et clair, indiquer le nombre de chambres, de salles de bain, la proximité des pistes, du centre station, la vue et les services (parking, casier à ski…). L’agent immobilier sait mettre en valeur un bien et ses points importants. Il connait la subtilité des différents quartiers en station. », explique Marie-Pierre Laissus de CIS Immobilier à Méribel.

À qui s’adresser pour vendre ?

Une agence immobilière va faciliter la vente d’une résidence secondaire, notamment lorsque les clients ne sont pas sur place. L’agent immobilier peut aussi recevoir les clients potentiels et assurer les visites. La montagne est un marché atypique, avec des biens particulièrement chers. Les agences peuvent établir une estimation juste, grâce à leur bonne connaissance du marché. Elles offrent aussi une visibilité globale, grâce à leur réseau. Depuis quelque temps, certaines études notariales se sont lancées dans la vente de biens immobiliers. Cela permet au client d’avoir un bon suivi et une unicité d’interlocuteur, lors de la négociation, du compromis et de la signature de l’acte de vente.